Dictionnaire du diable – 35

Management : Divertissement proposé aux conservateurs, pour les consoler des tâches scientifiques désormais confiées aux bibliothécaires.

Manque en place : Livre qui aura au moins servi à quelqu’un.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Dictionnaire du diable – 35

  1. Ping : Tweets that mention Dictionnaire du diable – 35 | Dictionnaire [du diable] des bibliothèques -- Topsy.com

  2. ascaso dit :

    (Premier) Faux pas ? Non, malheureusement, le management n’est pas un « divertissement proposé » aux chefs. Ce serait, dans ce cas, une lubie bien inoffensive. Or, il a investi et pourri jusqu’au trognon un secteur de l’activité sociale jadis préservé de cette infection. Rapports humains, méthodes de travail, vocabulaire : tout est désormais envisagé au prisme de l’idéologie managériale. C’est une mise au pas qui a pris du temps (atavisme professionnel) mais qui est déjà intériorisée par une grande partie du métier (voyez les catalogues de formation, voyez les sujets des mémoires de l’Enssib).
    Reprenez-vous, nom de dieu !

    Floreal

    • Est-il besoin de préciser à quel point l’auteur de cette définition est d’accord avec vous ? Et cependant, ce dictionnaire vaudrait-il qu’on lui consacre cinq minutes de son temps s’il était écrit dans la langue du tract ?
      Fier comme un pou de cette définition, son auteur se drapera donc dans sa dignité rhétorique, et, se félicitant de savoir si bien viser, et de le faire avec autant de légèreté, il ira sacrifier un volatil de grand prix à Hermès, en remerciement du don, si rare, de la litote.

      • ascaso dit :

        Oh oh ! Je vois que l’entreprise des suppôts de Satan a été pensée, discutée et qu’on a envisagé les réponses aux objections (prévisibles) des aficionados du DDB.

        Incontestablement, entre autres qualités littéraires, vous savez être légers ; et vous maniez élégamment la litote. Il ne faudrait pas, toutefois, que ce souci de la forme vous conduisît à l’insignifiance. C’est en tout cas le souhait d’un lecteur intéressé par votre initiative – et d’autant plus exigeant (jusqu’à l’ingratitude).

        FA

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s